Cabane Hugo

De forme simple avec peu d’ouvertures, cette cabane peut être positionnée de différentes manières: adossée à un mur, accolée à une annexe, ou sur un terrain libre… Les deux faces borgnes de cette cabane renforcent la sobriété de l’ensemble et lui permettent de conserver l’attrait abri/refuge tout en conservant la vision sur l’extérieur au travers des verticales ajourées.

Un projet ? 4 phases préparatoires à ne pas négliger.

Dans le cadre d’un projet immobilier, les questions fusent de toutes parts et bien souvent il est difficile d’y mettre un ordre ou une hiérarchisation des priorités. L’enthousiasme qui peut entourer ce projet peut parfois créer une sensation d’euphorie ou de rêverie qui va neutraliser les possibilités d’analyses pertinentes auxquelles il serait nécessaire de s’attacher.

Ces analyses sont indispensables, car un projet immobilier nécessite une organisation préparatoire qui puisse permettre de faire le plus rapidement possible une synthèse des envies, des besoins et des possibilités.

La visite consultative

Cette prestation est une mission courte que nous avons mise au point et qui permet au travers d’un premier contact avec le maître d’ouvrage et de la visite du bien concerné d’établir un rapport qui définit les différents paramètres du projet envisagé. Ce rapport prend en compte l’état du bien existant (terrain, bâtiment, maison, ancien corps de ferme…) tel que ce dernier apparait lors de notre visite, afin de décrire le points forts et les points faibles qui sont à prendre en compte dans le cadre du projet.

L’esquisse ou le croquis

« La première chose que j’ai faite au monde, c’est dessiner, comme tous les gosses d’ailleurs, mais beaucoup ne continuent pas. »
Cette phrase de Pablo Picasso résonne en moi avec une dimension qui va au-delà de sa simple expression: elle induit le fait que chaque enfant a dessiné dans sa vie et que l’on peut donc imaginer que certains réflexes subsistent.

Je dirais que je fais partie des gosses qui ont continué de dessiner…

L’impression 3D

L’impression 3D est devenu depuis peu, un engouement qui mêle à la fois technicité et patience. L’apprentissage de cette nouvelle technologie demande à la fois une certaine connaissance des modeleurs numériques qui sont nombreux si on liste déjà simplement les plus courants dans le domaine de l’architecture et de l’optimisation d’impression pour parfaire le résultat final de ses attentes.

les sites « demande de devis » ou l’art du pêle-mêle organisé

Cependant depuis quelque temps déjà une énorme vague de « deviseurs » en tout genre débarque dans l’univers professionnel avec l’idée initiale fort séduisante de mettre en contact des gens en recherche d’un devis gratuit pour une prestation professionnelle. Libre aux inscrits professionnels, moyennant un abonnement ou un coût à la demande, de répondre à ladite recherche.

Les autorisations administratives

Il faut donc être vigilant dès le départ d’un projet pour savoir si ce dernier va se situer dans le périmètre d’un bâtiment classé. En effet, selon la nature de l’autorisation administrative à obtenir, la durée d’instruction sera variable. Ainsi, une déclaration préalable, qui s’instruit sur une durée de 1 mois, passe à deux mois en zone protégée. Une demande de permis de construire qui s’instruit habituellement sur une durée de deux mois passe à six mois pour une zone classée.

L’insertion paysagère

Ainsi, parle-t-on plus d’insertion ou d’intégration ? L’insertion, dans son contexte « immigration », comprend une connotation plus avantageuse que le terme intégration, lequel induit une perte de l’identité originaire. Dans l’aspect architectural il en est un peu différemment, les deux termes se complètent et comme dirait l’architecte Philippe Madec dans le cadre du «colloque Architectures. Contexte et identités. Les défis du siècle nouveau à Brest» 2003: « Dans notre domaine, on s’en tient à l’hypothèse qu’une insertion réussie produit une architecture intégrée. »