Cabane Hugo

La cabane HUGO est un refuge de 2,44 m x 2,44 m avec une hauteur hors tout de 2,10 m. « Voir sans être vu » pourrait être son slogan. Cette cabane de forme cubique est composée de 4 palettes de transport de 1,20 m x 1,00 m et d’un habillage enveloppant en bois ligné de 40 x 40 mm ajouré de 26 mm. La toiture plate en zinc se positionne soit en pointe de diamant inversée pour récupérer les eaux pluviales en partie centrale, soit en deux parties triangulaires pour une récupération en angle. La périphérie de la toiture en zinc fait office de couvertine pour le bois ligné.

Avec un aspect qui rappelle certains kiosques à journaux, cette cabane d’un volume généreux permet d’accueillir plusieurs enfants qui sauront s’approprier les lieux en laissant libre cours à leur imagination.

La disposition décalée des palettes disposées sur une fine couche de graviers permet d’obtenir en partie centrale un espace libre de 20 cm x 20 cm qui va permettre l’évacuation voire la récupération de l’eau de pluie et définir avec précision l’emplacement de la cabane. Si l’on préfère l’autre version du toit, la récupération se fera en angle (voir page 50).

002 - CABANE HUGO - VF - Image blanche

La structure globale est en potelets bois de 80 x 80 mm en assemblage mécanique ou traditionnel. L’enveloppe en bois ligné est composée de tasseaux de section 40 x 40 mm avec un espace intercalaire de 26 mm, ce qui rythme les différentes faces de cette cabane et permet de créer cette sensation de transparence incontrôlée permettant de voir sans être vu.

L’entrée se fait par un bloc de béton qui peut être un banc, un coffre, une poutre… C’est l’élément qui sert aussi à s’assoir ou à s’allonger devant sa cabane et « filtrer » l’accès. 

Un encadrement-auvent coiffe le passage d’entrée pour mieux permettre de jeter un regard sur les alentours. Deux volets en bois ligné s’articulent sur des consoles métalliques repliables et permettent d’avoir une vue dégagée sur la partie souhaitée du jardin.

L’aménagement intérieur comprend à gauche en entrant un long coffre divisé en trois parties et qui peut servir de banquette pour s’allonger. En dessous des deux ouvertures, un long plan de travail permet de s’assoir et de dessiner ou tout simplement observer la nature environnante, ou encore baisser les volets et observer au travers des parties ajourées.

Deux tabourets en bois permettent de prendre place face à ces ouvertures et de refaire le monde avec complicité.

De forme simple avec peu d’ouvertures, cette cabane peut être positionnée de différentes manières: adossée à un mur, accolée à une annexe, ou sur un terrain libre… Les deux faces borgnes de cette cabane renforcent la sobriété de l’ensemble et lui permettent de conserver l’attrait abri/refuge tout en conservant la vision sur l’extérieur au travers des verticales ajourées.

en vente sur Amazon – version Kindleversion Broché

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire